Réservé aux abonnés

L’adieu à la politique d’André Bugnon

Seize ans sous la coupole: un bail pour André Bugnon. A la veille de quitter le Parlement, il se livre au bilan d’usage.
26 oct. 2015, 00:26 / Màj. le 26 oct. 2015 à 00:01
Saint-Prex, mercredi 22.01.2014, portrait d'André Bugnon, Conseiller national UDC et observateur international pour le Conseil de l'Europe, photos Cédric Sandoz

propos recueillis par Martine Rochat

martine.rochat@lacote.ch

Alors que les nouveaux élus du 18 octobre piaffent à l’idée d’occuper leur siège dans la salle du Conseil national, des anciens sont, eux, sur le départ, après, parfois, de longues années d’engagement. L’UDC saint-preyard André Bugnon tourne ainsi la page après seize ans. Entretien.

Votre sentiment à la veille de quitter vos fonctions?

J’ai mûri ma décision avec mes autres collègues vaudois durant la législature d’avant déjà. Avec Pierre-François Veillon, 12 ans, et moi, 16 ans, on s’est dit qu’il était temps de se retirer. Je...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois