L’app suisse Threema, alternative à WhatsApp, jugée très sûre

L’application Threema a réussi haut la main un contrôle de cybersécurité exécuté par des experts informatiques indépendants.
30 nov. 2020, 09:36
/ Màj. le 30 nov. 2020 à 09:36
L'application suisse a déjà séduit plus de 6 millions d'utilisateurs dans le monde.

Peut-être faites-vous partie des plus de 6 millions d’utilisateurs de Threema, dont environ 5% en Suisse. Cette application qui promet une confidentialité totale a passé courant octobre 2020 une batterie de tests pour juger de son niveau de sécurité, rapporte Watson. Ce sont des experts de la société allemande de sécurité informatique Cure53 qui ont procédé à cet «audit de sécurité». Au programme notamment, des tentatives de piratage, afin d’intercepter des données d’utilisateurs. Toutes les opérations ont échoué.

 

 

Le rapport accompagné de quelques «suggestions d’améliorations non critiques» établi par Cure53 est disponible en format PDF sur le site web de Threema.

Alternative à WhattsApp

Avec Threema, vos listes de contacts et vos groupes ne sont stockées que sur votre téléphone et pas sur l’appli. Les messages sont effacés dès qu’ils sont lus.

De plus, vous pouvez vous connecter aux gens en utilisant un identifiant Threema à 8 chiffres au lieu d’un numéro de téléphone, pour protéger encore plus votre confidentialité. Et vérifier vos contacts avec des codes QR uniques. 

Pour renforcer encore la confidentialité, cette application crypte tous les types de messages. Vous pouvez même aller jusqu’à protéger une conversation à l’aide d’un mot de passe.

Finalement, le seul inconvénient, c’est que Threema reste une app payante. 

A lire aussi : Messagerie: Whatsapp plante trop souvent? Voilà des alternatives, dont deux «made in Switzerland»

par Nicole Cajeux