L'assistant de vol blessé dans le crash du Super Puma va bien

Selon une porte-parole de l'armée, l'assistant de vol grièvement blessé dans le crash d'un hélicoptère Super Puma le 28 septembre se porte bien. Sa réintégration dans son service est actuellement évaluée.
07 oct. 2016, 16:20
/ Màj. le 07 oct. 2016 à 16:23
L'hélicoptère a été entièrement carbonisé le 28 septembre.

L'assistant de vol qui avait été grièvement blessé dans le crash d'un hélicoptère des Forces aériennes suisses le 28 septembre près de l'hospice du Saint-Gothard se porte bien. Il a pu quitter l'hôpital, a fait savoir une porte-parole de l'armée.

Un suivi psychologique a été mis en place, a expliqué Delphine Allemand. "Nous évaluons actuellement la possibilité de le réintégrer dans son service", a-t-elle poursuivi.

Du côté de la justice militaire, trois expertises sont en cours afin de comprendre pourquoi l'hélicoptère Super Puma a touché un câble électrique, provoquant le crash de l'appareil qui a coûté la vie aux deux pilotes. Pour l'instant, les autorités militaires ont exclu une défaillance technique.

L'hélicoptère a été entièrement carbonisé. Reste à déterminer si c'est le câble qui est à l'origine de l'accident ou si l'appareil a d'abord eu un problème, avant de toucher le câble.