Réservé aux abonnés

L'économie verte balayée aux Etats

Les sénateurs concoctent un contre-projet timide à l'initiative des Verts. Ceux-ci, qui ont craint ne rien avoir du tout, préfèrent voir le verre à moitié plein.
07 août 2015, 14:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8628317.jpg

Philippe Castella

"Déçue en bien" : c'est le sentiment bien vaudois qui animait, hier, la coprésidente des Verts, Adèle Thorens, à l'issue du débat du Conseil des Etats à propos de la transition vers une économie verte. Déçue, elle l'est parce que les sénateurs ont rejeté sèchement l'initiative populaire des Verts à ce sujet. Déçue aussi parce qu'ils ont refusé tout objectif chiffré pour la transition souhaitée. Mais déçue en bien, parce que les Verts "ne s'attendaient pas au Père Noël" et que, "globalement, le bilan est plutôt positif", avec notamment l'inscription du principe de la gesti...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois