L'initiative Weber est aussi une chance, selon Hotelleriesuisse

La mise en oeuvre de l'initiative sur les résidences secondaires représente le plus grand défi actuel du tourisme alpin, a estimé mardi le président d'Hotelleriesuisse Guglielmo L. Brentel. Mais c'est aussi une chance, selon lui.
06 août 2015, 09:36
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
131360915

En effet, dans les régions de montagne, il y a trop d'hôtels qui ne correspondent pas aux besoins de la clientèle, a expliqué M. Brentel à l'occasion de la 5e Journée de l'hôtellerie suisse à Bâle. Cette situation peut être corrigée par des réaffectations.

Hôte d'honneur de la journée, la conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf a quant à elle invité la branche à améliorer encore la qualité de l'accueil. La Suisse doit se démarquer face aux pays voisins, qui ont une offre similaire mais meilleur marché.