Réservé aux abonnés

L’UDC fait un gros pas en avant grâce à la peur des migrants

La droite dure a progressé en insistant sur le thème de l’immigration.
18 oct. 2015, 23:50 / Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Die Parteipraesidenten der SVP Toni Brunner, links, und der FDP, Philipp Mueller, verfolgen die Resultate vor der Elefantenrunde des Schweizer Fernsehens in der Wandelhalle des Nationalrats im Bundeshaus, am Tag der eidgenoessischen Wahlen, am Sonntag, 18. Oktober 2015 in Bern. Die TV- und Radiostationen der SRG SSR senden am Wahltag zum ersten Mal einen Teil ihrer Berichterstattung direkt aus dem Parlamentsgebaeude. (KEYSTONE/Alessandro della Valle) SCHWEIZ WAHLEN 2015 BUNDESHAUS WAHLSTUDIO

Le Conseil national glisse nettement à droite. Selon les projections nationales de la SSR, l’UDC devrait augmenter sa députation de onze sièges, le PLR de trois. L’écologie ne fait plus recette: les Verts’libéraux reculeraient de six sièges (lire ci-dessous) et les Verts de cinq.

Cette progression aussi forte des démocrates du centre est une surprise. Avec 65 sièges, l’UDC battrait son record de 2007 (62). De plus, en y ajoutant les deux voix léguistes, celle du MCG et les 33 du PLR, la droite obtiendrait la majorité absolue à la Chambre du peuple.

Après ce résultat meilleur que prévu de l’UDC, ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois