Réservé aux abonnés

La clause de sauvegarde divise

Berne veut réintroduire des contingents de travailleurs.
07 août 2015, 10:57
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6782498.jpg

Ce sera peut-être une nouvelle pomme de discorde entre la Suisse et l'Union européenne. En mai, le Conseil fédéral devra décider s'il entend limiter l'arrivée en Suisse de travailleurs européens, et plus seulement de huit pays d'Europe de l'Est (UE-8), pour autant que le seuil permettant de déclencher la clause de sauvegarde soit atteint au niveau de l'immigration européenne. Ce scénario, qui n'est pour l'heure qu'une éventualité, divise déjà la classe politique: alors que les avis divergent dans le camp bourgeois, la gauche et les Verts n'y voient qu'une mesure de portée symbolique et peu eff...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois