Réservé aux abonnés

La presse turque est muselée

04 nov. 2016, 00:10
/ Màj. le 04 nov. 2016 à 00:01
epa05611038 Today's edition of Cumhuriyet newspaper with the headline reading 'Coup against opposition' at the headquarters of Cumhuriyet daily newspaper in Istanbul, Turkey, 31 October 2016. Turkish police detained  the editor-in-chief Murat Sabuncu, columnist Hikmet Cetinkaya of the opposition newspaper Cumhuriyet in Istanbul and 13 arrest warrants have been issued for journalists and executives during an police operation.  EPA/SEDAT SUNA TURKEY CUMHURIYET POLICE OPERATION

«Il n’est plus possible, aujourd’hui, de faire son travail de journaliste en Turquie si l’on porte un regard critique sur le fonctionnement des institutions.» Représentant en Turquie de Reporters sans frontières (RSF), Erol Onderoglu, 46 ans, sait de quoi il parle. Il a été emprisonné dix jours cet été pour avoir pris part à une opération de solidarité avec le quotidien kurde «Ozgür Gündem». Son procès débutera le 8 novembre à Istanbul. Il risque 15 ans de prison pour «propagande terroriste» en faveur des rebelles kurdes.

Le journaliste, qui parle un français parfait en raison de son ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois