La SSR prévoit de supprimer 250 postes

Les mesures concerneront en priorité l'administration, l'informatique et la production. Mais des coupes dans le programme sont inévitables. La suppression de quelque 250 postes est à prévoir.
06 oct. 2015, 10:30
/ Màj. le 03 août 2017 à 18:00
Sont concernés 74 postes à la RTS en Suisse romande.

La SSR prévoit la suppression de 250 postes. Cette mesure est la conséquence de l'arrêt du Tribunal fédéral sur la TVA et de l'augmentation de la part de la redevance dévolue aux radios et télévisions régionales, a annoncé la SSR mardi.

Celle-ci doit économiser 40 millions de francs par an dès 2016. Les mesures concerneront en priorité l'administration, l'informatique et la production.

La SRF et sa filiale tpc en Suisse alémanique sont concernées à hauteur de 102 postes à temps plein. En Suisse romande ce sont 74 postes qui seront supprimés à la RTS, 49 postes à RSI en Suisse italienne et 20 postes à la direction générale, détaille le groupe de radio et de télévision du service public dans un communiqué.

RTR en Suisse romanche et la plate-forme en ligne pour l'étranger swissinfo.ch contribueront elles aussi au programme d'économies par une diminution des charges d'exploitation courantes.

Impressum s'est dite "choquée" par cette annonce. La plus importante association professionnelle de journalistes de Suisse et le Syndicat suisse des mass médias (SSM) négocieront un plan social dans les jours qui viennent et essaieront de sauver un maximum d'emplois.