Réservé aux abonnés

La Suisse en vitrine à Téhéran

L’Iran a déroulé le tapis persan à l’industrie helvétique. Nous l’avons foulé avec des exportateurs de machines venus sonder le marché.
19 oct. 2016, 23:07
/ Màj. le 20 oct. 2016 à 00:01
DATA_ART_10585368

Mot-clé: prospection. «En Iran, on dit que quand vous applaudissez un enfant, il grandit. Eh bien, j’ai envie d’applaudir ce projet.» Amir aimerait joindre le geste à la parole sur le stand de la start-up bulloise Batinew. Mais cet Iranien d’une quarantaine d’années préfère garder ses mains qui le démangent dans les poches. En cette matinée d’octobre, à quelques jours de l’Achoura, la fête religieuse chiite, mieux vaut s’abstenir de la moindre démonstration de joie dans un pays toujours sous la coupe des Mollahs.

L’objet de l’enthousiasme étouffé d’Amir? Une machine qui transforme les déchets e...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois