"La Suisse peut devenir la pile de l'Europe"

La Suisse, l'Allemagne et l'Autriche ont ratifié mercredi à Leipzig, en Allemagne, une déclaration sur le développement des centrales à pompage-turbinage.
05 août 2015, 16:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
doris

La Suisse, l'Allemagne et l'Autriche veulent combiner leurs efforts pour favoriser le développement des centrales électriques à pompage-turbinage. Les trois pays ont conclu une déclaration dans ce sens ce mercredi.

Les centrales électriques de ce type sont les seules à posséder une grande capacité de stockage et constituent donc un élément clé de la future politique énergétique, a rappelé mercredi le Département fédéral de l'environnement, des transports de l'énergie et de la communication (DETEC).

La Conseillère fédérale Doris Leuthard, le ministre allemand de l'économie Philipp Rösler et leur homologue autrichien Reinhold Mitterlehner ont déclaré leur intention de continuer à développer cette technologie et de mieux exploiter son potentiel.

La cheffe du DETEC a souligné que la Suisse dispose déjà de capacités de pompage-turbinage importantes. Elle dispose en plus d'une situation géographique et topographique avantageuse, lui permettant de jouer un rôle important. "De par sa situation au coeur du continent, notre pays peut devenir la pile de l'Europe grâce aux centrales à pompage-turbinage", a déclaré Doris Leuthard.

Ces centrales fonctionnent selon ce principe: en période de surproduction d'électricité, de l'eau est pompée en amont. Lorsque la demande en électricité augmente, cette eau est libérée en direction de la vallée afin de produire du courant, explique le DETEC.