Réservé aux abonnés

La Suisse se veut le pays de la transparence fiscale

Berne est bien notée par le Forum mondial. Malgré des critiques.
27 juil. 2016, 00:03
/ Màj. le 27 juil. 2016 à 00:01
Bundesrat Ueli Maurer kommentiert die Laenderueberpruefung des OECD-Global Forums am Dienstag, 26. Juli 2016 in Bern. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ GLOBAL FORUM BUNDESRAT STEUERN

Berne

Philippe Boeglin

La Suisse poursuit son retour en grâce sur la scène internationale financière et fiscale. Bonne élève, elle a suffisamment bien fait ses devoirs pour se voir gratifiée d’une évaluation favorable par les autres pays membres du Forum mondial sur la transparence et l’échange de renseignements fiscaux. Sans surprise, le ministre des Finances Ueli Maurer s’est félicité, hier, à Berne: la note attribuée, «conforme pour l’essentiel», constitue en effet le deuxième meilleur résultat possible.

Signe que les temps ont changé, le conseiller fédéral UDC apporte sans ambiguïtés son sout...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an