La vignette vélo, est morte! Vive l'assurance RC!

Depuis le début de l'année, les cyclistes sont dispensés d'équiper leur vélo de vignette. Mais ils doivent être assurés.
05 août 2015, 16:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
vignette_velo

Depuis le début de cette année, la vignette obligatoire pour les vélos est supprimée. La Police rend les cyclistes attentifs que cela entraîne la disparition de l'assurance qui les couvrait contre les dégâts occasionnés envers autrui.

Désormais, il est nécessaire d'avoir une assurance responsabilité civile privée afin qu'elle puisse prendre en charge les frais en cas d'accident.

Le Parlement fédéral a pris la décision de supprimer la vignette pour cycles dès le 31 mai 2012. Cette nouvelle réglementation est aussi valable pour les cycles munis d'une assistance électrique au pédalage qui atteint au maximum 25 km/h, aux voitures à bras équipées d'un moteur qui monte jusqu'à 10 km/h et aux fauteuils roulants électriques atteignant les 10 km/h.

Par contre, pour les autres véhicules motorisés à deux roues, tels que les cyclomoteurs et les vélos équipés d'une assistance électrique qui permet de dépasser 25 km/h, la plaque d'immatriculation et la vignette sont maintenues.

Assurer le conducteur et plus le vélo

Les cyclistes de la première catégorie devront par conséquent  se munir d'une assurance responsabilité civile privée s'ils désirent se couvrir des divers dommages qu'ils pourraient causer. Il s'agit désormais d'assurer le conducteur et non plus le véhicule.

Pourtant, il faut savoir que selon les autorités suisses, un citoyen sur dix ne dispose pas de cette assurance. Une campagne de sensibilisation a par conséquent été entreprise par l'Office fédéral des routes (OFROU) pour inciter la population à contrôler sa couverture d'assurance pour se protéger d'éventuels surprises désagréables en cas d'accidents.