Le Conseil fédéral soutient les seniors diminués qui devraient pouvoir conduire sur certains trajets

Répondant à une question du conseiller national UDC argovien, Maximilian Reimann, le Conseil fédéral a annoncé que les personnes âgées devraient pouvoir continuer de conduire, même lorsqu'elles ne remplissent pas complètement les exigences médicales minimales.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les personnes âgées devraient pouvoir continuer à conduire, même lorsqu'elles ne remplissent plus tout à fait les exigences médicales minimales.

Les personnes âgées devraient pouvoir continuer à conduire, même lorsqu'elles ne remplissent plus tout à fait les exigences médicales minimales. Répondant lundi à une question du conseiller national Maximilian Reimann (UDC/AG), le Conseil fédéral a annoncé la modification de l'ordonnance correspondante en ce sens.

Le but est de permettre aux personnes âgées de rester mobiles le plus longtemps possible. Cette adaptation de l'ordonnance réglant l'admission à la circulation routière confirme la pratique des autorités cantonales.

Ces dernières peuvent en effet déjà maintenir, avec des restrictions, le permis de conduire de personnes ne remplissant plus entièrement les conditions médicales minimales, même lorsqu'elles disposent d'aides. Afin de minimiser les risques, un expert doit définir quels trajets la personne concernée est encore autorisée à conduire.