Le Crédit suisse provoque l'émoi au PDC

Une information diffusée par le Crédit suisse a créé l'émoi au sein du PDC.
03 août 2015, 22:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
credit_suisse_key_

La grande banque évoque l’initiative «Réforme de la fiscalité successorale», celle qui propose que la part des successions dépassant les 2 millions soit imposée pour financer l’AVS.

Selon le Crédit suisse, parmi les partis qui soutiennent cette initiative, il y a le PS et… le PDC. Michel Rothen, le président du PDC du Valais romand dément formellement. «Le le PDC VR ni le PDC suisse ne soutiennent cette initiative.» Et, à en croire les réactions suscitées par l’information du Crédit suisse, il n’est pas prêt à le faire…