Réservé aux abonnés

Le décollage discret des drones

Les polices cantonales romandes planchent ensemble, mais en attendant elles achètent des appareils.
07 août 2015, 14:22
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8498546.jpg

Bzzz! Ils commencent à bourdonner, les drones. Ces petits engins à tout faire, commandés à distance, sont-ils nos futurs couteaux suisses volants? Ils surveillent l'épandage de produits phytosanitaires. Ils cartographient le Cervin. Ils contrôlent l'état de lignes à haute tension, photographient des terrains à vendre, ou filment des paysages inédits. On les voit même pétarader dans des spectacles pyrotechniques.

Mais ces pratiques restent marginales. Il y aurait environ 2000 personnes maniant des drones dans le cadre de leur travail en Suisse, selon l'Office fédéral de l'aviation civile (voir...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an