Réservé aux abonnés

Le mari de Latifa avoue son meurtre

07 août 2015, 15:13
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

Le corps découvert samedi dans une forêt en France voisine est bien celui de Latifa Boukri, la jeune femme de 24 ans disparue le 6 en janvier à La Chaux-de-Fonds. Le mari de la victime a reconnu que ce décès était consécutif à une dispute.

"Il s'agit d'un homicide", a déclaré, hier, le procureur neuchâtelois en charge de l'affaire, Daniel Hirsch. Les analyses ADN sont toujours en cours, mais l'autopsie réalisée à Besançon a démontré que la dentition du corps retrouvé près de Charquemont (F) correspondait bien à celle de la disparue.

Corps transporté en France

Considéré dès le début de l'enquê...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois