Réservé aux abonnés

Le ménage a été fait au Seco

07 août 2015, 14:07
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8321171.jpg

L'affaire de corruption qui a secoué le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) ne devrait plus se reproduire. Le ministre de l'Economie Johann Schneider-Ammann mise sur un changement de culture, mais aussi une série de mesures concrètes, issues de l'enquête administrative dévoilée hier.

Au coeur de la tourmente, l'ex-chef de secteur du centre informatique du fonds de compensation de l'assurance chômage. Il est accusé depuis janvier d'avoir attribué pendant des années avec des complices des contrats à des prix gonflés à des entreprises informatiques. Sous le coup de plusieurs enquêtes pénales,...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois