Le Ministère public valaisan manque d'effectifs

Le Ministère public valaisan souffre d'un manque d'effectifs.
05 août 2015, 16:09
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
7xml2t0

Le constat est tiré par le Ministère public lui-même dans son rapport 2011 publié mardi au terme de sa première année sous le régime du nouveau code pénal suisse.

Le Grand Conseil a accepté de doter le Ministère public de deux postes supplémentaires. Dans le même temps, les tribunaux en recevaient dix et la police 75, indique le rapport. Cet effort en faveur de la justice et de la police est jugé positif mais aussi qualifié de "coup d'épée dans l'eau".

L'effectif des procureurs est insuffisant pour diriger les enquêtes et renvoyer les délinquants devant les tribunaux, déplore le Ministère public. Si le taux de liquidation des affaires approche le 100%, pour la première fois depuis 2008, c'est au détriment des affaires plus compliquées.

Le Ministère public a volontairement mis l'accent sur la criminalité de proximité, indique le rapport. Des enquêtes plus gourmandes en temps en souffrent, permettant aux défenseurs, lors des procès, d'invoquer des lenteurs excessives pour obtenir des réductions de peine.