Les nez suisses sont plus sensibles à l'odeur du chocolat

Selon une étude de l'Université de Genève, les nez suisses sentent l'odeur du chocolat de manière plus intense. Des résultats qui montrent l'influence de l'identité sociale sur le système olfactif.
13 oct. 2016, 11:33
/ Màj. le 13 oct. 2016 à 11:53
Alors que les autres nez oublient l'odeur du chocolat au bout d'un moment, les naseaux suisses sont toujours en éveil face aux effluves chocolatées. (illustration)

Le sujet semble loufoque... et pourtant, des chercheurs se sont penchés sur cette question avec des intentions tout à fait sérieuses: les nez helvétiques ressentent-ils plus intensément l’odeur du chocolat ?  

Menés par Géraldine Coppin et en collaboration avec l'Université de New York, les scientifiques de l'Université de Genève ont comparé les réactions de différents groupes d'individus à l'identité plus ou moins suisse alors qu'il étaient confrontés à des effluves de chocolat. Et la réponse à la question de recherche est positive!

Alors que ceux qui se sentaient le moins helvète finissent par s'habituer puis par oublier l'odeur, les Suisses continuaient de réagir aux effluves chocolatées, rapporte Le Dauphiné. La réaction n'était en revanche plus la même lorsqu'on leur faisait humer d'autres odeurs, telles que celle du pop-corn, notamment.

L'intérêt de cette recherche, dont les résultats viennent d'être publiés, n'est pas de démontrer que les Suisses sont dotés de narines hors-normes. Il s'agissait plutôt de prouver que l'identité sociale a des effets dans des domaines jusque-là presque inconnus, comme l'odorat.

par Marie Dorsaz