Réservé aux abonnés

Le recentrage se confirme

06 août 2015, 14:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39

L'émergence aux dernières élections fédérales d'une droite modérée élargie, diversifiée et renforcée se confirme. Un sondage un an après le scrutin montre un glissement de plus de 10% de l'électorat de l'UDC vers les nouveaux petits partis de la droite modérée. La droite traditionnelle profite du mouvement.

Avec 23,7% des intentions de vote, l'UDC demeure le parti le plus fort du paysage politique suisse. Par rapport aux élections fédérales du 23 octobre 2011, le parti cher au tribun Christoph Blocher perd cependant 2,9 points, selon le sondage réalisé la semaine dernière auprès de 1033 Suiss...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois