Réservé aux abonnés

Le sacre de Dame Nature au National

Maya Graf sera la première écologiste à présider la Chambre du peuple. Portrait d'une fermière bio dont le style frais et radieux cache des idées bien arrêtées.
06 août 2015, 15:11
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_6592531.jpg

C'est une petite révolution de palais. Pour la première fois dans l'histoire de la Suisse, une écologiste, Maya Graf, occupera la plus haute fonction politique du pays. A 50 ans, l'agricultrice bio de Bâle-Campagne sera élue lundi présidente du Conseil national, succédant à l'UDC Hansjörg Walter. Si la paysannerie reste à l'honneur, le changement de style est complet. Au perchoir, l'allure pataude du président sortant de l'Union suisse des paysans laissera place au sourire communicatif de la Bâloise.

On téléphone à Sissach, village sis au fond d'une vallée entre Olten et Bâle. A peine a-t-ell...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois