Le WWF souhaiterait que la Suisse introduise une taxe sur les billets d'avion

Un montant situé entre 20 et 100 francs devrait être perçu par la Suisse sur les billets d'avion. Le WWF veut que la Suisse perçoive elle aussi cette taxe climatique à l'instar des pays voisins.
07 août 2015, 11:33
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le WWF veut que la Suisse introduise une taxe climatique sur les billets d'avion, comme l'ont fait les pays voisins.

Le WWF veut que la Suisse introduise une taxe climatique sur les billets d'avion, comme l'ont fait les pays voisins. D'un montant situé entre 20 et 100 francs selon la distance parcourue, l'argent récolté pourrait être redistribué à la population ou utilisé pour financer des projets de protection du climat à l'étranger.

Un vol Zurich-New York a le même impact sur le climat qu'une année au volant d'une voiture, selon le WWF. Au total, 16% des émissions nuisibles pour le climat en Suisse proviennent du trafic aérien.

Pourtant, la branche bénéficie d'importantes subventions sous forme de privilèges fiscaux, dénonce l'organisation de protection de l'environnement. Par exemple, elle n'est pas soumise à la taxe sur la valeur ajoutée, ni à celle sur le CO2, ni à l'impôt sur les huiles minérales, contrairement aux automobilistes, explique le WWF.

La taxe climatique proposée devrait se monter à au moins 20 francs pour les vols de moins de 2500 km, à 50 francs pour les moyens-courriers et à 100 francs pour les longs-courriers. Le double pour les classes business.

Les usagers du trafic aérien peuvent déjà compenser leurs émissions grâce à la fondation pour le climat MyClimate. Toutefois, ce geste est facultatif.