Les 5 infos à retenir dans l’actu suisse de ce mardi 28 septembre

Vous n’avez pas suivi les infos au cours des dernières 24 heures? On vous résume l’essentiel de l’actu de ce mardi 28 septembre.
28 sept. 2021, 19:18
/ Màj. le 29 sept. 2021 à 13:28
Voici les 5 infos suisses qu'il ne fallait pas manquer aujourd'hui.

Baisse moyenne de 0,2% des primes maladie

Image d’illustration Keystone 

Tous les cantons romands verront leur prime maladie baisser en 2022. Plus largement, la prime moyenne de l’assurance obligatoire des soins diminuera dans toute la Suisse de 0,2%, une première depuis 2008. La prime moyenne s’élèvera à 315,30 francs.

Selon le canton, l’évolution sera comprise entre -2,1% et +1,4. Les projections montrent une baisse de la prime moyenne dans plus de la moitié des cantons. Ces dix dernières années, la prime moyenne a augmenté de 2,4% par an en moyenne.


Le National dit «non» au congé parental

Image d’illustration Keystone

Le Conseil national a refusé mardi à une très large majorité une initiative parlementaire qui visait à donner plus de temps aux pères avec leur bébé lorsque les deux parents travaillent en remplaçant le congé maternité par un parental. 

Souvent, seule la mère arrête de travailler et non les deux parents, alors que tous les deux aimeraient s’occuper de l’enfant et garder une activité lucrative. Le droit actuel ne le permet pas et c’est l’une des raisons principales pour lesquelles les femmes sont discriminées professionnellement.


Il faut des pistes cyclables dans toute la Suisse

Keystone

La Suisse doit se doter d’un réseau de pistes cyclables interconnecté et sûr, comme l’a décidé le peuple en automne 2018. Le Conseil des Etats a soutenu, par 38 voix contre 4, la nouvelle loi. Mais il veut laisser plus de marge de manoeuvre aux cantons. «De plus en plus d’employés enfourchent leur bicyclette pour aller au travail», a rappelé Marianne Maret (Centre/VS). 

Le concept de création de voies cyclables dans les seules villes est dépassé avec l’avènement des vélos électriques. Même dans les vallées, ils sont toujours plus utilisés.


Le Conseil fédéral défend la loi Covid-19

DR

L’impôt anticipé sur les intérêts et le droit de timbre de négociation sur les obligations suisses devraient être supprimés. Le Conseil national a accepté par 122 voix contre 68 la réforme de l’impôt anticipé, malgré l’opposition de la gauche. Les paiements d’intérêts sur les obligations d’entreprises suisses sont soumis à un impôt anticipé de 35%. 

La réforme veut exonérer les personnes morales domiciliées en Suisse et les investisseurs étrangers de l’impôt anticipé sur les placements suisses portant intérêts.


Plus de sécurité pour les poids lourds à travers les Alpes

Keystone archives

Les camions et les cars traversant les tunnels routiers et les cols alpins devraient être équipés de systèmes de sécurité dernier cri. Après le National, le Conseil des Etats a accepté de modifier la loi en ce sens. Il a approuvé par 29 voix contre 9 un projet issu d’une initiative du canton du Tessin. La mesure permettra d’augmenter la sécurité du trafic lourd dans les Alpes, a souligné Josef Dittli (PLR/UR) au nom de la commission. Elle concerne les quatre axes de transit: Gothard, San Bernardino, Simplon et Grand-Saint-Bernard. 

Des dispositions similaires sont déjà en vigueur dans d’autres pays, comme l’Italie, la France ou l’Autriche.