Réservé aux abonnés

Les antifrontaliers font leur entrée au gouvernement genevois

L'élection de Mauro Poggia se fait au détriment de la gauche.
07 août 2015, 12:00
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7529514.jpg

Le 2e tour de l'élection du Conseil d'Etat genevois, hier, a rebrassé les cartes au sein de l'exécutif. Créé en 2005, le MCG entre au gouvernement avec l'élection de l'avocat et conseiller national Mauro Poggia. Cette arrivée se fait au détriment de la gauche, qui perd un de ses trois sièges.

"C'est un jour historique pour nous et probablement pour le canton", a déclaré le président du Mouvement citoyens genevois (MCG) Roger Golay. Avec l'UDC, "nous avons démontré que cette force nouvelle peut apporter quelque chose de positif" , a-t-il ajouté. Le MCG avait tenté à trois reprises d'accéder ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois