Les caméras suisses de Philae ont livré leur première photo

Les caméras neuchâteloises de l'instrument Civa fonctionnent. Une première photo vient d'être publiée par l'ESA. "Extraordinaire", réagit Jean-Luc Josset, alors chef du projet au CSEM.
07 août 2015, 14:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Une des premières photos prises par les caméras neuchâteloises de la comète "Tchouri".

"Les premières images de Civa confirment que Philae est sur la surface de 67P": l'Agence spatiale européenne a pu rassurer ce matin ceux qui craignaient que le robot ne se soit pas posé correctement sur la surface de la comète.

"Cela donne l'échelle"

"Il s'agit en fait de l'assemblage de deux images", indique Jean-Luc Josset. "On reconnait en bas à gauche l'un des pieds de la sonde, celui-ci mesurant à peu près 15cm et donnant l'échelle de ce qu'on observe. En bas au centre, on distingue une tige métallique qui appartient à un autre instrument scientifique".

Le panorama entier devrait être publié à 14 heures ce jeudi après-midi pour le prochain point de presse de l'ESA. Un rendez-vous très attendu: une heure après sa mise en ligne, cette première image avait déjà été retweetée plus de 10'000 fois!

Pour rappel, sept caméras réalisées entre 1998 et 2001 par le CSEM, à Neuchâtel, sont fixées sur les faces de Philae, partie de l'instrument français Civa. Deux d'entre elles, jumelles, doivent prendre des images en stéréo, c'est-à-dire en 3D. Elles ont une résolution de 1 mégapixel, ce qui semble très peu aujourd'hui, et ont dû résister à des températures allant de -150 à +55 degrés.