Les CFF doivent faire mieux

Les CFF n'ont pas réalisé tous les objectifs fixés en 2014 par le Conseil fédéral, lequel exige de la part l'ex-régie une augmentation de la productivité.
07 août 2015, 15:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le trafic ferroviaire entre Lausanne et Genève est perturbé mardi en raison de travaux exceptionnels entre Nyon (VD) et Coppet (VD).

Le Conseil fédéral a constaté mercredi que l'ex-régie n'a réalisé que partiellement les objectifs qu'il lui avait fixé l'an dernier. Il exige une augmentation de la productivité, notamment dans le trafic voyageurs afin d'améliorer durablement les résultats annuels.

Après une année précédente insatisfaisante, le bilan de prestations des CFF pour 2014 s'est amélioré. Le bénéfice du groupe est passé à 373 millions de francs, contre 238 millions en 2013. Cette hausse est en premier lieu liée à des ventes de biens immobiliers.

L'endettement net productif d'intérêts a augmenté moins rapidement que l'année précédente pour s'établir à 7,7 milliards de francs. Cela correspond à 15 fois le bénéfice avant intérêts et impôts (résultat EBIT). Le Conseil fédéral attend des CFF que l'endettement net productif d'intérêts se limite à moyen terme à 12 fois l'EBIT.