Les CFF et les syndicats d'accord pour une hausse des salaires

Les salaires des employés des CFF seront revus à la hausse en 2015 après que l'entreprise et les syndicats aient trouvé un accord.
07 août 2015, 14:29
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Un train des Chemins de Fer Federaux Suisses, CFF, passe derriere un panneau qui indique le passage sous voie de la gare de Gilly-Bursinel, qui sera totalement fermee des le 12 decembre prochain, ce mardi 7 decembre 2004 a Bursinel, Vaud. Le 12 decembre 2004 figurera dans les livres d'histoire comme une des plus grandes journees des CFF. Elle correspond au lancement de Rail 2000 avec le plus important changement d'horaire et egalement de nombreuses fermeture de gare regionale. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Les CFF et les syndicats ont trouvé un terrain d'entente dans leurs négociations salariales. Les salaires des employés seront revus à la hausse individuellement, et des primes uniques seront versées pour des prestations extraordinaires.

Les CFF prévoient d'affecter 0,5% de la masse salariale aux augmentations de salaire individuelles en 2015, annoncent-ils mercredi dans un communiqué commun avec les partenaires sociaux. Un montant supplémentaire équivalant à 0,25% sera versé aux employés ayant fourni des prestations supérieures à la moyenne au titre de primes uniques.

En 2016, une enveloppe correspondant respectivement à 0,8% et à 0,4% de la masse salariale sera affectée aux augmentations de salaire individuelles et aux prestations supérieures à la moyenne.

Hausse des cotisations

Ces mesures salariales sont à mettre en lien avec l'assainissement de la caisse de pensions des CFF, indique le communiqué. L'ex-régie fédérale et les syndicats veulent éviter que les mesures de stabilisation indispensables de la caisse de pensions ne se traduisent par une réduction des rentes versées aux assurés.

Les cotisations d'épargne à la prévoyance professionnelle seront dans ce cadre augmentées début 2016. Les CFF prendront en charge la moitié de cette augmentation à hauteur de 1% du salaire, l'autre moitié étant assumée par les collaborateurs.

La hausse des cotisations d'épargne produira ses effets principalement chez les jeunes assurés. Pour les assurés proches de la retraite, d'autres mesures d’atténuation devront être introduites pour maintenir le niveau des rentes. Les CFF négocieront également à ce sujet avec les partenaires sociaux. Le résultat devrait être connu d'ici à la mi-2015, selon le communiqué.