Les charmes de la "bonne vieille carte postale"

Malgré l'essor des nouvelles technologies en matière de communication, la carte postale a encore le vent en poupe auprès de sept Suisses sur dix lorsqu'ils sont en vacances.
06 août 2015, 10:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Postcards of Zurich are displayed on a rotary shelf at a kiosk in Zurich, Switzerland, pictured on May 14, 2008. With over 1000 stores, the k kiosk-chain runs the majority of kiosks in Switzerland. The chain belongs to the Valora Holding Inc. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Postkarten von Zuerich im Drehregal eines Kiosks in der Muenstergasse in Zuerich, Schweiz, aufgenommen am 14. Mai 2008. Die k kiosk-Kette, welche mit ueber 1000 Filialen die Mehrheit der Kioske in der Schweiz betreibt, ist Teil der Valora Holding AG. (KEYSTONE/Martin Ruetschi)

Près de sept Suisses sur dix donnent des nouvelles à leur entourage lorsqu'ils sont en vacances. C'est ce que révèle un sondage représentatif de comparis.ch publié mardi. Dans la plupart des cas, ces petites pensées sont envoyées au moyen d'une carte postale. Même les jeunes adultes la préfèrent à Facebook.

L'enquête du comparateur sur Internet repose sur un sondage réalisé fin juin par l'institut d'études de marché Link. Au total, 1'209 personnes de 15 à 74 ans provenant de toutes les régions suisses ont été interrogées par téléphone.

Un majorité des sondés, soit 69%, indiquent envoyer une petite pensée de leurs vacances la plupart du temps ou au moins de temps en temps, alors que 31% ne le font que rarement, voire jamais. Le moyen de communication privilégié, pour 77% des sondés, reste la carte postale. Les SMS et MMS suivent d'assez près, avec 61%. Quant au téléphone, il se classe troisième, mais loin derrière, avec 39%. Enfin, 26% optent pour les courriels et 18% pour Facebook. La part des 15-29 ans utilisant le réseau social aussi en vacances est toutefois de 44%.

Les moyens de communication traditionnels établis depuis de longues années arrivent clairement en tête, constate Jonas Grossniklaus, de comparis.ch. En outre, "il ressort que les Suisses ne souhaitent envoyer le bonjour de leurs vacances qu'à un cercle restreint de destinataires et non à des centaines d'amis et de connaissances, comme c'est le cas avec Facebook ou les blogs".

Les jeunes aiment les lettres

Si les 15-29 utilisent plus souvent le célèbre réseau social, ils recourent également plus fréquemment que les autres classes d'âge aux courriels et, "étonnamment", aux lettres. De plus, les SMS et le téléphone ont bien plus la cote dans cette tranche d'âge qu'auprès des plus de 50 ans. Les tout jeunes ainsi que les jeunes adultes envoient par contre beaucoup moins de cartes postales que leurs homologues dès 30 ans. Avec 69%, la carte postale est tout de même clairement aussi numéro un auprès des moins de 30 ans.

Plus généralement, 45% des sondés ne touchent pas à Internet durant leurs vacances, tandis que 11% surfent chaque jour ou presque. Enfin, tout de même 10% naviguent sur la Toile plusieurs fois par semaine, et un tiers occasionnellement. Seulement 27% des moins de 30 ans renoncent y complètement. Si 15% des hommes surfent chaque jour ou presque, c'est le cas pour 7% des femmes.