Les chutes de neige ont nettement diminué

Depuis la fin des années 1970, les chutes de neige diminuent à basse et en moyenne altitude.
05 août 2015, 15:52
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
132896120

Beaucoup de neige en altitude, presque pas en plaine: telle peut être résumée la situation de cet hiver en Suisse. Ce tableau illustre cependant une tendance perceptible depuis la fin des années 1970: les chutes de neige diminuent à basse et en moyenne altitude.

Ce constat émane d'une étude de l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), à paraître lundi et citée vendredi dans "24 heures" et la "Tribune de Genève". Grâce à des observations recueillies sur le long terme dans 76 stations de MétéoSuisse et du WSL, la neige se fait de plus en plus rare en plaine en raison du réchauffement climatique.

C'est principalement au-dessous de 1000 mètres et jusque vers 1500 mètres que le changement s'est opéré. L'augmentation de 0,57 degré mesurée tous les dix ans durant les 30 dernières années a ainsi souvent transformé la neige des années 1970 en pluie dans les années 2000.

Pluies

Ainsi, là où les températures moyennes étaient, dans les années 1970, supérieures à -2,7 degrés en hiver et à -3,8 degrés au printemps, la neige est fréquemment devenue pluie. Certaines stations d'observation à basse altitude ont ainsi perdu jusqu'à plus de 60% de leurs précipitations neigeuses.

En revanche en haute altitude, les températures hivernales avoisinant en moyenne -8 ou -10 degrés ont permis de limiter la diminution de masse de neige.

Reste encore beaucoup de facteurs variables, comme l'ampleur des précipitations. Les Préalpes fribourgeoises ont par exemple bénéficié d'un très bon enneigement cette année en dépit de températures plutôt douces.

Grâce à cette recherche, le WSL estime qu'il sera possible à l'avenir de prévoir la diminution moyenne de l'enneigement en fonction de l'augmentation des températures.