Réservé aux abonnés

Les hôpitaux sous pression ont besoin d'investisseurs

Depuis la dernière révision de la Lamal, les établissements sont financièrement responsables de leurs infrastructures.
07 août 2015, 11:43
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_7320402.jpg

Les hôpitaux sont sous pression. Depuis l'introduction du nouveau financement hospitalier, en 2012, ils sont tenus de financer eux-mêmes leurs infrastructures. Or les investissements nécessaires sont gigantesques. Selon une étude du Credit Suisse présentée hier à Lausanne, des projets de construction pour près de 9 milliards de francs sont d'ores et déjà planifiés. Et il ne s'agit que de la pointe de l'iceberg car de nombreux autres projets sont en attente. "Les montants investis au cours de ces vingt dernières années n'ont pas été suffisants, souligne Damien Künzi, l'un des auteurs de l'étu...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois