Réservé aux abonnés

Les mallettes de billets ont la vie dure

Le National ne voulant pas interdire les transactions en espèces au-delà de 100 000 francs, le Conseil des Etats mise sur un renforcement des obligations de diligence des négociants.
07 août 2015, 14:31
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8658353.jpg

En Suisse, les achats devraient continuer à pouvoir être réglés à coup de mallettes de billets. Face aux refus répétés du National d'interdire les transactions en espèces au-delà de 100 000 francs, le Conseil des Etats mise sur un renforcement des obligations de diligence des négociants.

Ce compromis, adopté, hier, par 36 voix contre quatre, a été proposé par le Conseil fédéral. Il doit permettre de finaliser la réforme de mesures antiblanchiment concoctées pour répondre aux recommandations du Groupe d'action financière (Gafi) et éviter que la Suisse n'atterrisse sur une liste noire de l'Organ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an