Les nouveaux horaires des CFF ne posent pas de problème

Entrés en vigueur ce dimanche matin, les nouveaux horaires des CFF ne rencontrent pas de retard. (Actualisé)
03 août 2015, 21:36
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
trains_cadences

Le nouvel horaire des CFF est entré en vigueur tôt ce dimanche matin, sans problème. «Les trains circulent selon l'horaire», a indiqué un porte-parole. Dans le canton de Fribourg, la nouvelle ligne du réseau RER circule «pile à l'heure», selon les TPF.

La première rame du RER fribourgeois a quitté Bulle à 06h20 avec une quinzaine de personnes à bord, a constaté Martial Messeiller, porte-parole des Transports publics fribourgeois (TPF) contacté par l'ats. La rame a rallié Fribourg via Romont.

Dimanche, le RER a circulé dans les deux sens à cadence horaire sur l'axe Fribourg-Bulle. Dès lundi, il circulera toutes les demi- heures jusqu'à 20h00, puis chaque heure en soirée. Selon l'affluence prévisible, des rames double seront mises en service.

Mais les Fribourgeois ont pu découvrir leur RER samedi déjà, et gratuitement. Quelque 6000 personnes ont profité de l'occasion de découvrir le matériel roulant. Un succès qualifié de «phénoménal», par les TPF.

L'introduction du nouvel d'horaire concernait aussi l'ensemble du réseau CFF. Aucun problème n'a été signalé, s'est réjoui en milieu de journée le porte-parole des CFF Christian Ginsig.

Offre étoffée

Parmi les nouveautés figurent davantage de liaisons vers l'étranger. Par exemple, Paris ne sera plus qu'à 4 heures de Delémont et Zurich, soit 30 minutes de moins que précédemment. L'offre à destination de l'Allemagne et de l'Autriche est étoffée.

En Suisse, davantage de rames à deux étages circulent entre Genève-Aéroport et Lucerne. Et un Interregio supplémentaire va relier Neuchâtel à Lausanne à l'heure de pointe matinale.

Interdit de mendier

Parallèlement, les CFF ajoutent de nouveaux pictogrammes dans les wagons. Ces autocollants rappellent des règles existantes, comme le risque de devoir payer un billet demi-tarif pour un sac posé sur un siège.

Le pictogramme mentionne qu'il est interdit de mendier dans le train ou d'importuner les autres voyageurs, par exemple en faisant trop de bruit.

Enfin, acheter son billet dans le train va coûter nettement plus cher: au moins 90 francs, en plus du prix du ticket. Des exceptions sont toutefois prévues, par exemple en cas d'oubli de son abonnement général ou demi-tarif.