Les personnes handicapées doivent pouvoir s'impliquer à la vie politique, publique, culturelle et sportive

Le Département fédéral de l'intérieur (DFI) a tenu une conférence ce lundi à Berne, en préambule à la journée internationale des personnes handicapées. Selon le DFI, ces dernières devraient aussi pouvoir s'intégrer à la vie politique et publique, culturelle ou sportive.
07 août 2015, 14:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les personnes handicapées devraient aussi pouvoir participer à la vie politique et publique, culturelle ou sportive. La thématique était au cœur de la conférence du Département fédéral de l'intérieur (DFI) qui s'est tenue lundi à Berne.

Les personnes handicapées devraient aussi pouvoir participer à la vie politique et publique, culturelle ou sportive. La thématique était au cœur de la conférence du Département fédéral de l’intérieur (DFI) qui s’est tenue lundi à Berne, en préambule à la Journée internationale des personnes handicapées du 3 décembre.

Quelque 150 personnes, dont de nombreux experts en situation de handicap et le conseiller fédéral Alain Berset, ont participé à la conférence et évoqué des pistes pour améliorer la participation des personnes handicapées dans la société, notamment celle des personnes ayant un handicap psychique ou cognitif, écrit lundi le DFI dans un communiqué.

Les participants ont également formulé des recommandations visant à renforcer la participation des personnes handicapées dans les projets de promotion de l'égalité bénéficiant du soutien de la Confédération. La conférence était organisée par le Bureau fédéral de l'égalité pour les handicapés.

Le chef du DFI a déclaré que, dix ans après l'entrée en vigueur de la loi sur l'égalité pour les personnes handicapées, il était temps de passer à la prochaine étape. L'objectif est de renforcer encore la coordination à tous les niveaux politiques et d'inscrire l'égalité des handicapés dans les politiques les plus diverses, comme la participation à la vie culturelle ou la promotion de l'autonomie.

Message de solidarité

Le 3 décembre, sous le slogan "Nous avons notre mot à dire", de nombreuses organisations du domaine du handicap participeront aux actions de sensibilisation mises sur pied en plusieurs endroits de Suisse. Didier Burkhalter, président de la Confédération, adressera un message de solidarité à cette occasion.

La Journée internationale des personnes handicapées a été introduite par l'ONU en 1992 afin de sensibiliser le public aux intérêts des personnes handicapées.

www.3decembre.ch