Réservé aux abonnés

Les poissons meurent de chaud

Sous l’effet de la canicule, l’été meurtrier de 2003 semble vouloir se répéter. Les mesures prises pour la sécurité des poissons divergent selon les cantons.
02 août 2018, 00:01
/ Màj. le 02 août 2018 à 00:01
DATA_ART_12311832

Hier, la température du Rhin dépassait 25 degrés en plusieurs endroits. Une valeur plus qu’agréable pour les baigneurs, mais considérée comme fatale pour les certains poissons. Plusieurs cantons, dont Zurich et Thurgovie, sont en pleine action de sauvetage: les poissons sont transportés dans des plans d’eau plus frais. Mais ces actions sont aussi contestées. L’année 2018 pourrait être encore pire que «l’été mortel de 2003», selon la Fédération suisse de pêche (FSP).

Il y a quinze ans, les températures avaient plafonné entre 35 et 38 degrés en Suisse douze jours de suite. L’eau du Rhin avait att...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois