Les propos diffamants du président des Jeunes UDC Suisse lui coûteront des jours-amendes

La justice lucernoise a condamné Anian Liebrand à 30 jours-amende pour diffamation. Il avait publié la photo de quatre jeunes sur internet en les désignant par le terme "casseurs".
07 août 2015, 13:26
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Anian Liebrand, le président des jeunes UDC Suisse, compte faire appel de la décision de justice.

Le président des Jeunes UDC Suisse, Anian Liebrand, a été condamné par le Ministère public lucernois pour diffamation. Ce dernier a confirmé mardi une information diffusée dans un communiqué des Jeunes Verts.

M. Liebrand a en outre été condamné pour concurrence déloyale, en lien avec des déclarations tenues sur un blog. Une procédure ouverte contre lui pour calomnie a en revanche été close.

La peine pécuniaire est de 30 jours-amende à 120 francs par jour, auxquels s'ajoute une amende de 400 francs. M. Liebrand doit en outre s'acquitter des frais administratifs. La condamnation n'est cependant pas encore entrée en force, car le président des Jeunes UDC a fait appel, a-t-il indiqué.

En janvier 2013, Anian Liebrand avait publié sur le site Internet des Jeunes UDC Lucerne des photos de plusieurs personnes sous le titre "Qui connaît ces casseurs?". Quatre personnes, dont un membre du comité des Jeunes Verts Lucerne dont la photo était publiée, avaient déposé plainte.

Ces photos avaient été publiées en marge d'une manifestation contre un cours d'éducation sexuelle au jardin d'enfants, à laquelle avaient aussi participé les Jeunes UDC. Quelques personnes avaient protesté contre cette manifestation.