Les routes glissantes continuent de provoquer des accidents

La neige, qui est encore tombée en abondance à certains endroits de Suisse entre hier soir et aujourd'hui, a continué de provoquer des accidents de la route et de perturber quelques lignes ferroviaires. En montagne, le risque d'avalanches est très élevé dans certaines régions.
03 août 2015, 22:25
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
trafic_neige_key

Entre hier et ce matin, il est tombé 60 centimètres de neige fraîche à Ulrichen , a indiqué SF Meteo, le service d'informations météorologiques de la télévision publique alémanique. Dans le reste des Alpes et des Préalpes, on a mesuré entre 20 et 50 centimètres.

Le risque d'avalanches est très élevé (niveau 4) dans les Alpes uranaises et glaronaises ainsi dans le Muotatal, indique l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches (SLF). Sinon, le risque est «important» (niveau 3) dans de nombreux endroits. D'ici à vendredi, 40 à 80 centimètres de neige devraient encore tomber en montagne selon les régions, annonce SF Meteo.

CFF épargnés

La neige n'a pas entraîné de «retards significatifs» aujourd’hui sur le réseau des CFF, a indiqué Jean-Philippe Schmidt, porte-parole de la compagnie.

Interrompue depuis lundi en raison de problèmes liés aux chutes de neige, la circulation des trains du MOB entre Saanenmöser et Zweisimmen (BE) a repris ce matin à 6 heures. Le tronçon entre Montbovon et Château d'Oex reste en revanche fermé.

Automobiliste bloquée sur les rails

A part les traditionnelles tôles froissées, la neige a aussi causé une grosse frayeur hier soir à une automobiliste qui est restée bloquée sur les rails à Bühler (AR). Sa voiture a été  percutée par un train d'une compagnie régionale, mais la conductrice s'en est sortie indemne.