Les skieurs aussi doivent connaître leur distance de freinage

Les automobilistes ne sont pas les seuls à dépendre du rapport entre vitesse, distance de réaction et freinage. Les skieurs et les snowboardeurs aussi devraient connaître ces facteurs. Dans ce but, la Suva lance une campagne de sensibilisation sur les pistes.
03 août 2015, 22:14
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
skieur_key

Avec un temps de réaction de 0,9 seconde, un skieur qui descend une pente à 50 km/h ne commence sa manœuvre de freinage qu'après 12 mètres, explique la Suva aujourd’hui dans un communiqué. La technique, l'aiguisage des carres, la visibilité et la concentration sont d'autres facteurs déterminant pour la distance de freinage.

Afin de rendre les amateurs de glisse attentifs à ces aspects, la Suva organise des journées d'action dans 14 stations suisses cet hiver. La campagne sera lancée le 25 décembre à Arosa et passera par Les Diablerets les 29 et 30 décembre.

Les collaborateurs de la Suva aborderont d'une part les sportifs sur les pistes. Par ailleurs, des jeux seront organisés pour mieux faire comprendre les mécanismes du freinage.

Les accidents liés aux sports de neige représentent un cinquième de tous les accidents de sport, selon la Suva. Les coûts pour l'assureur se chiffrent à quelque 240 millions de francs chaque année.