Lutte contre le deal: 150 policiers déployés place Chauderon à Lausanne

Les polices lausannoise et vaudoise ont mené mercredi une nouvelle opération commune de lutte contre le trafic de drogue à la Place Chauderon à Lausanne. Quelque 150 policiers ont été engagés.
06 août 2015, 15:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
chauderon

Les polices lausannoise et vaudoise ont mené mercredi une nouvelle opération commune de lutte contre le trafic de drogue à la Place Chauderon à Lausanne. Quelque 150 policiers ont été engagés.

L'action policière a débuté à 16h20 et devrait durer jusqu'à 22 heures PLace CHaudron à Lausanne, a indiqué à l'ats Jean-Philippe Pittet, porte-parole de la police de Lausanne.
 
Les 150 policiers qui appartiennent aux deux tiers aux forces municipales et à un tiers à celles du canton se sont déployés autour de la Place Chauderon pour mener une action anti-deal.
 
Dans des tentes
 
Des agents en civil ou en uniforme ont procédé à des interpellations, menottant les trafiquants, a constaté une journaliste de l'ats sur place. Les dealers présumés ont été emmenés dans des tentes montées pour l'occasion. Ils y ont été contrôlés, fouillés et identifiés. Le chien Yuna, spécialisé dans la recherche de stupéfiants, a été engagé pour l'occasion.
 
Un procureur s'est rendu sur les lieux pour prendre les mesures judiciaires. Au-delà du simple résultat comptable, il s'agit de reprendre l'espace et de déstabiliser le milieu des dealers de rue, a noté M. Pittet.
 
Chauderon sous surveillance
 
Dans le prolongement de cette opération, deux agents lausannois seront quotidiennement engagés sur la Place Chauderon en journée et en soirée pendant plusieurs mois.
 
Ces policiers dont l'action prioritaire visera le deal de rue interviendront également lorsqu'ils constateront des incivilités ou autres atteintes à la qualité de l'espace public, a expliqué le porte-parole.
 
Deux agents d'une société privée renforceront ce dispositif. Six jours sur sept, ils seront chargés de la surveillance des immeubles de la ville. Ils seront actifs sur la partie sud de la place, soit le passage souterrain et l'esplanade devant le bâtiment administratif de Chauderon.
 
Maintenir la pression
 
Concernant l'effet de report des trafiquants dans d'autres lieux, des opérations ponctuelles seront menées. Le dispositif sera adapté aux changements constants afin de maintenir la pression sur les dealers, a ajouté M. Pittet. En parallèle, la police de Lausanne continuera de mener chaque jours des opérations ciblées dans différents endroits de la ville.
 
Cette action coordonnée est la troisième du genre. Fin septembre, une centaine de policiers s'étaient déployés à la place de la Riponne et avaient contrôlé 41 personnes. Une première intervention de ce type avait eu lieu en juillet 2011, également à la Place Chauderon.