Météo: début gelé d'une semaine ensoleillée

Des températures inférieures à 8 degrés ont été mesurées lundi matin par les stations de mesure de MétéoSuisse. L'influence d'une masse d'air polaire est à l'origine de ces températures très fraîches.
06 août 2015, 10:28
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Lundi matin, MétéoSuisse a enregistré des températures plutôt froides pour une fin de mois de juillet.

Bien qu'on soit à la fin juillet, des températures inférieures à 8 degrés ont été mesurées lundi matin par les stations de mesure de MétéoSuisse. En plaine, 7,9 degrés ont été mesurés à Payerne et 6,6 à la Chaud-de-Fonds, a indiqué à l'ats Lionel Fontannaz de l'agence météorologique.

La Brévine n'a pas fait mentir sa réputation en affichant 2,2 degrés. Genève, avec 14,2 degrés, a par contre été protégée du froid grâce au fort vent d'ouest, a expliqué Lionel Fontannaz. Et de remarquer qu'il a même gelé en certains endroits, comme à Montana ou à Evolène, à 1800 mètres d'altitude.

En Suisse alémanique également, des températures fraîches ont été mesurée. Ainsi, il a fait 7,5 degrés à Coire et 7,8 à St-Gall. En montagne, le thermomètre est tombé en dessous de zéro, à l'exemple de St-Moritz avec -2,5 degrés.

L'influence d'une masse d'air polaire est à l'origine de ces températures matinales très fraîches. Elle ne sont cependant pas exceptionnelles, rappelle M. Fontannaz. Ce qui l'est plus, c'est le nombre de jours venteux, selon lui.

A la station de Genève, les données mesurées depuis 20 ans indiquent que le vent d'ouest souffle en moyenne 30 jours entre mai et juillet. Cette année, il a balayé la cité de Calvin durant 43 jours. Un record, dépassé seulement en 2007, "une année beaucoup plus pluvieuse", remarque Lionel Fontannaz. "Cette année, on est d'ailleurs légèrement au-dessus de la norme en terme d'ensoleillement". Une norme qui sera largement dépassée, puisque un temps radieux et sec s'annonce pour toute la semaine.