Réservé aux abonnés

Monsieur Prix plaide pour des réformes

11 juil. 2016, 00:05
/ Màj. le 11 juil. 2016 à 00:01

Face à l’augmentation régulière des primes des assurances maladie, le surveillant des Prix Stefan Meierhans juge sévèrement la politique et l’Administration fédérales. Il milite pour que ses recommandations – ignorées durant des années – soient plus contraignantes.

Les primes reflètent les coûts de la santé, qui ont doublé depuis 1996. Partageant ce constat, Stefan Meierhans affirme dans un entretien avec la SonntagsZeitung que «les décisions qui provoquent ces coûts sont prises au sein des cantons et de la Confédération, en particulier au ministère de l’Intérieur. Les responsables sont là». Ce...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois