Réservé aux abonnés

Monsieur Prix se fâche

07 août 2015, 14:32
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_8663534.jpg

Le surveillant des prix Stefan Meierhans appelle à plus de transparence dans le financement des établissements médicaux sociaux (EMS) dans une interview publiée par "Le Matin Dimanche" et la "SonntagsZeitung". Le nouveau système, mis en place en 2011, est "la porte ouverte à tous les abus" , estime-t-il.

"Le financement des soins pour les homes est imprécis" , déclare Stefan Meierhans . Il relève également que "beaucoup de cantons maintiennent le financement résiduel aussi bas que possible" . Cette pratique se retourne contre les résidents, car les établissements reportent sur eux les coûts ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonnés

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de 300 CHF par an