Moratoire adopté sur les retours de concessions

Le décret créant un moratoire sur le renouvellement des concessions des forces hydrauliques a été adopté ce jeudi par le Grand Conseil.
06 août 2015, 14:21
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le WWF tire la sonnette d'alarme: la production d'électricité hydraulique réduit trop fortement la quantité d'eau qui doit rester dans les rivières. Les cantons de montagne sont surtout montrés du doigt, car ils sont en retard dans les mesures d'assainissement prescrites.

Le décret créant un moratoire sur le renouvellement des concessions des forces hydrauliques a été adopté à l’unanimité, avec 120 votes positifs, par le Grand Conseil. Fort de cette unité de vue, le Parlement a renoncé à une seconde lecture. Le décret entre donc en force. Il prend même un effet rétroactif au 7 mars 2012.

La question du droit des communes concédantes a été réglée grâce à un compromis. Les quatre groupes C ont fait ajouter une phrase au texte initial: «en prenant en compte les droits des communautés concédantes». Il a été précisé lors des travaux parlementaires que cet ajout ne figeait en rien les discussions à venir sur la répartition de la manne électrique dans le canton.

Le Valais dispose maintenant, grâce à ce décret, d’un délai de trois ans, prolongeable à cinq ans, pour se mettre d’accord sur la stratégie à mettre en place en matière de retour de concession.