Naissances en hausse en 2012 dans certains hôpitaux suisses

Certains hôpitaux suisses ont enregistré en 2012 une hausse sensible du nombre de naissances. La tendance à avoir davantage d'enfants semble se confirmer. Les premiers signes sont apparus il y a trois ans, a dit Daniel Surbeck, médecin chef à l'hôpital de l'Isle, à Berne, cité dans un communiqué.
31 déc. 2012, 18:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Les enquêteurs privilégient la piste d'un enlèvement familial.

En 2011, il est né plus de 80'000 bébés en Suisse. La tendance semble être à la hausse, selon quelques hôpitaux contactés lundi par l'ats. Ainsi en 2012, pas moins de 1454 naissances se sont produites à l'hôpital de l'Isle. L'année précédente, 1398 ont été comptabilisées et 1387 en 2010.

A l'Hôpital universitaire de Zurich, on a recensé 2658 naissances en 2012. C'est 22 de plus que l'année précédente et un nouveau record. A l'Hôpital universitaire de Bâle en revanche, le nombre de naissances enregistre un léger recul: 2286 en 2011 contre 2265 en 2012.
 
Stabilité à Genève
 
Une augmentation sensible du nombre de naissances n'est pas envisageable, a indiqué à l'ats une porte-parole de l'hôpital universitaire bâlois. Des femmes doivent régulièrement être transférées vers d'autres cliniques par manque de place.
 
La maternité des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) a recensé 4010 naissances, un nombre stable par rapport à 2011, selon le service de presse de l'hôpital. La barre des 4000 naissances a été franchie en 2010. Il y a eu 3972 naissances en 2011.
 
L'hôpital cantonal à Frauenfeld a comptabilisé 1150 naissances. C'est légèrement plus que durant les deux années précédentes, mais ce n'est pas un record.