Réservé aux abonnés

«Nos sanctions sont efficaces»

07 avr. 2016, 23:53
/ Màj. le 08 avr. 2016 à 00:01
Mark Branson, Direktor Eidgenoessische Finanzmarktaufsicht (FINMA), aeussert sich zum Geschaeftsbericht 2015 am Donnerstag, 7. April 2016 in Bern. (KEYSTONE/Lukas Lehmann) SCHWEIZ FINMA FINANZ MARKT AUFSICHT

Rachel Richterich

Mais que fait la Finma? Depuis le début de la semaine et les révélations du nouveau scandale offshore des Panama Papers, les critiques pleuvent sur l’Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers. Accusée de passivité, incapable de voir des affaires d’une telle ampleur, d’aucuns se posant même la question de son efficacité.

Des voix s’élèvent aussi pour dénoncer le manque de réactivité du gendarme des marchés, face à ce qui semble être une des plus importantes fuites de l’histoire: 140 dirigeants politiques et personnalités de premier plan sur lesquelles pèsent des s...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois