Réservé aux abonnés

Nouveau revers des régions de montagne

Les Etats ont enterré l'exonération temporaire de la TVA.
05 août 2015, 15:54
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
data_art_5840799

Après l'adoption de l'initiative Weber, certains sénateurs espéraient un geste en faveur de l'hôtellerie de montagne, qui souffre particulièrement de la force du franc. "La campagne a mis en évidence le problème des lits froids. C'est le moment de faire quelque chose pour soutenir les lits chauds", a plaidé hier le PDC grison Stefan Engler.

Rien à faire. Le Conseil des Etats a écarté par 24 voix contre 14 l'idée d'une exonération temporaire de la TVA en faveur du secteur hôtelier. La majorité est encore plus nette qu'au Conseil national, qui avait rejeté ce projet par 92 voix contre 88. Il ...

Pour consulter le détail de cet article vous devez être abonné

Déjà abonné ? Se connecter
  • Accèdez à l’édition 100% digitale, aux suppléments, aux newsletters, aux enquêtes et dossiers de notre rédaction
  • Ne ratez plus rien ! Personnalisez votre Une, vos newsletters et vos alertes sur vos sujets d’intérêts
  • Soutenez une presse locale de qualité
Je m'abonne
à partir de CHF 9.- par mois