Nouveau service sanitaire pour les abeilles bien accueilli

Les apiculteurs appellent de leurs vœux le nouveau service sanitaire national pour les abeilles. Ils espèrent de cette instance des conseils professionnels pour répondre aux maladies et aux pesticides qui rendent la vie dure à leurs colonies.
03 août 2015, 19:44
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
ruches_abeilles_rle_

La création de ce service sanitaire via une ordonnance était soumise jusqu'à ce mercredi aux milieux intéressés. Apisuisse, l'organe faîtier des sociétés suisses d'apiculture, est plus que satisfait. «Nous y avons beaucoup travaillé et nous y sommes enfin parvenus», a indiqué aujourd’hui son président Richard Wyss.

Le projet remonte à une motion de la conseillère nationale Brigitta Gadient (PBD/GR) déposée en 2004. Le Parlement a donné en 2007 mandat à la Confédération de promouvoir l'apiculture en Suisse et de soutenir financièrement la création de structures apicoles modernes.

Ce nouvel organe doit fournir aux éleveurs des conseils, des suggestions en matière de prévention ainsi que des cours et une formation continue. Apisuisse souhaiterait que ce service soit intégré à la faîtière. «Il constituerait le pôle d'échanges aujourd'hui manquant entre la base et le niveau scientifique», relève M. Wyss.

En partie financé par les apiculteurs

Le nouveau service sanitaire devrait recevoir quelque 750'000 francs par an pour assumer ses tâches. Trois cents mille francs seraient à la charge de la Confédération (40%), à la condition que les cantons supportent la même part. Les 20% restants seraient à la charge des apiculteurs. Les sociétés membres sont d'accord sur ce point, selon Richard Wyss.

La mortalité des abeilles a fait les gros titres ces dernières  années. Elles font en effet face à plusieurs dangers: l'acarien varroa, la loque européenne ou la loque américaine, des virus, les pesticides, les champignons, etc.
La mise sur pied de ce service national est logiquement soutenue par les vétérinaires cantonaux. L'Union suisse des paysans s'est également jointe à la position d'Apisuisse.