Nouvelle enquête contre des policiers de la ville de Zurich

Six policiers de la ville de Zurich font l'objet d'une enquête pénale pour corruption.
07 août 2015, 12:02
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Le nombre d'agents de la police des mœurs zurichoise sous enquête pénale passe ainsi à onze sur les 17 policiers que ce service compte.

Une semaine après la révélation d'un scandale de corruption passive dans le milieu de la prostitution, la police municipale de Zurich affronte une nouvelle affaire. Six policiers issus du même service se retrouvent sous le coup d'une enquête pénale. Ils se seraient laissé inviter à la Fête de la bière zurichoise par un restaurateur du quartier chaud.

Les faits remontent au mois d'octobre 2012, indique mercredi à l'ats la porte-parole du Ministère public zurichois, Corinne Bouvard, confirmant une information révélée par la "NZZ" et le "Tages-Anzeiger". Les six agents de la police des moeurs sont soupçonnés de corruption passive.

Les supects restent en service durant l'enquête, a précisé le porte-parole de la police municipale Marco Cortesi. Les indices recueillis jusqu'à présent semblent indiquer tout au plus une violation des règles de service, invoque-t-il. Et d'ajouter toutefois: "nous avons tout intérêt à clarifer les reproches formulés."

Le nombre d'agents de la police des moeurs zurichoise sous enquête pénale passe ainsi à onze sur les 17 policiers que ce service compte. La semaine dernière, cinq agents ont été arrêtés. Deux ont été relâchés alors que trois se trouvent en détention préventive. Ils sont soupçonnés d'avoir transmis des informations confidentielles en échange de prestations sexuelles notamment.