Nuit de la St-Sylvestre plutôt calme, malgré des incidents souvent liés à l'alcool

La nuit de la St-Sylvestre a été plutôt calme en Suisse, malgré quelques incidents.
03 août 2015, 23:30
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
verbier

Des bagarres, déprédations et autres feux d'artifice ont donné du fil à retordre à la police, surtout en Suisse alémanique. Dans de nombreux cas, l'excès d'alcool n'y est pas étranger.

Les Romands ont été apparemment plus sages que les Alémaniques pour fêter la nouvelle année, à en croire les polices cantonales. Aucun incident grave n'a ainsi été signalé en Suisse romande, malgré une affluence considérable dans les stations de montagne.

Dans le canton de Vaud par exemple, la police cantonale comme la police de Lausanne n'ont "rien de particulier" à signaler. "Une nuit très calme", selon la première, "une nuit de week-end tout ce qu'il y a de plus normale", à en croire la seconde.

Durant le grand feu d'artifice de Zurich, la police a été en action sans interruption, même si l'affluence a été moins importante que d'habitude en raison du temps froid et pluvieux. Les agents ont surtout dû intervenir pour séparer des personnes qui se battaient.

Bagarres

Un homme de 26 ans a subi des blessures de gravité moyenne dans une bagarre à Zurich. Une autre rixe a vu s'opposer, à la gare, un homme armé d'un couteau et un autre muni d'un spray au poivre. A Opfikon-Glattbrugg, une bagarre générale a vu s'affronter deux groupes. Un véhicule a été totalement démoli avec une batte de base-ball.

A Bellinzone, un homme a été légèrement blessé en étant agressé par trois individus qui lui ont volé son porte-monnaie et son téléphone portable. Les trois agresseurs, deux requérants d'asile de 18 et 29 ans et un ressortissant étranger de 21 ans résidant à l'étranger, ont pu être arrêtés quelques minutes après les faits.

Cuisine en feu

A Zurich, un Allemand de 33 ans s'est blessé aux mains avec un feu d'artifice qu'il a allumé lui-même, alors qu'un homme s'est blessé au visage à Buchs (ZH) en manipulant une fusée qui n'avait pas explosé. Dans d'autres endroits du canton, des engins pyrotechniques ont endommagé des bâtiments et des véhicules.

A Liestal, une fusée a mis le feu à un balcon. Des incendies se sont déclarés à Bâle, à Ettingen (BL) et Liestal. Dans la cité rhénane, un homme s'est blessé en sautant par la fenêtre de sa cuisine en flammes. Alors que des milliers de spectateurs ont assisté au feu d'artifice sur le Rhin, la police a dû hospitaliser 24 personnes en état d'ébriété.

La nuit a aussi été relativement calme à Berne, où l'hôpital de l'Ile n'a dû traiter que 70 cas aux urgences, dont aucun grave. C'est surtout à partir de 03h00 que les cas d'ébriété ou de blessures dues à des chutes ou de la violence se sont multipliés.

Trouvé mort au bord de la route

Un Indien de 30 ans a été trouvé sans connaissance dans le caniveau à l'aube du Jour de l'An à Bad Ragaz (SG). Malgré une rapide intervention des secours, il n'a pas survécu. Les causes de la mort ne sont pas encore claires, mais la police n'a relevé aucune trace d'accident de véhicule ou d'intervention de tiers.

Il semble que la victime ait chuté dans une rue en forte pente de la station thermale. On ignore encore si elle était ivre. Une autopsie a été ordonnée, précise la police st-galloise.

Dans le reste du canton, diverses bagarres, qui ont impliqué une vingtaine de personnes, ont fait sept blessés. Dans le canton de Schwyz, des individus sous l'emprise de l'alcool se sont aussi livrés à des bagarres et autres déprédations. Les pandores ont par ailleurs trouvé deux chiens perturbés par des feux d'artifice.

Dans le canton d'Argovie, les forces de l'ordre ont été confrontés à des cambriolages, de la violence domestique, des bagarres et une demi-douzaine d'accidents de la route.