Palestine: Simonetta Sommaruga reçoit Mahmoud Abbas à Berne

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga reçoit ce lundi à Berne Mahmoud Abbas, président de l'autorité palestinienne. Le conflit au Proche-Orient est évidemment au menu des discussions.
07 août 2015, 15:10
/ Màj. le 20 oct. 2015 à 10:39
Simonetta Sommaruga et Mahmoud Abbas ont abordé la question du conflit israélo-palestinien et le rôle de la Suisse.

Le président palestinien Mahmoud Abbas a rencontré lundi à Berne la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga dans le cadre d’une visite de travail. Complexité de la situation en Palestine et perspectives de paix ont été abordées, mais pas la question d'une reconnaissance d'un Etat palestinien par la Suisse.

"La résolution de la situation régionale est prioritaire" par rapport à celle de la reconnaissance, a remarqué la présidente de la Confédération, interrogée à ce propos à l'issue d'un point de presse à la Maison de Watteville. Mahmoud Abbas a lui déclaré qu'en la matière la Suisse est souveraine et qu'il lui revient par conséquent de trancher cette question.

La Suède avait reconnu en octobre dernier la Palestine comme Etat. La Suisse avait elle approuvé fin 2012 la résolution de l'Assemblée générale de l'ONU qui faisait de la Palestine un "Etat observateur non-membre".

"La Suisse s'engage depuis des années pour la résolution du conflit israélo-palestinien, notre but est d'atteindre la paix", a rappelé Simonetta Sommaruga. Elle a confirmé la volonté de la Suisse de favoriser la solution à deux Etats en "empruntant un chemin de négociations juste et durable".

La présidente de la Confédération a à ce propos insisté sur l'importance d'un gouvernement national de consensus capable de jouer son rôle à Gaza. Pour y parvenir la Suisse a, sur demande officielle de l'Autorité palestinienne, élaboré en 2014 une "feuille de route" consolidée par le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et la Banque Mondiale et visant à consolider l’intégration de l’administration civile à Gaza.